Serdar, Young Starter

Plus de témoignages

Serdar, qui es-tu ?

Je m’appelle Serdar et je suis bruxellois depuis ma naissance !

Je suis diplômé de l’ECAM en ingénieur industriel en éléctromécanique, avec une spécialisation en automatisation.

 

Pourquoi as-tu choisi de participer au programme Young Starter ?

J’ai fait des études qui sont très techniques mais je voulais développer mon côté social et humain, et comme je ne savais pas quoi faire à la fin de mes études, je me suis dit que le métier (programme) qui me donnerait le plus d’expérience et qui développerait ces compétences en très peu de temps, c’est la mission de YS à la STIB !

En m’y intéressant de plus près, je me suis rendu compte que la STIB fait vraiment de tout ! Ils sont très autonomes, que ce soit d’un point de vue énergie, management, maintenance, formations, etc. C’est super large !

 

Tu en es à ta première mission, peux-tu nous en parler ?

Je suis à la BU Métro, en Movement, où se gère toute l’exploitation du métro. Mon mentor est le directeur du Movement, et il m’a demandé de former des gens sur les calculs de certains indicateurs de performance (KPi).

Ici, il y a deux KPi, et un titulaire pour chacun. Mais si l’un des deux titulaires part (congé, maladie, …), ils ne savent plus le calculer. Il fallait trouver donc des solutions pour éviter ça.

Ensuite, il faut critiquer les KPi, et voir comment ils sont utilisés, comment on peut les améliorer, comment les révolutionner, et peut être en créé de nouveaux.

À côté de ça, j’aide et participe à plusieurs projets de certains collègues, on nous laisse vraiment l’opportunité de développer notre autonomie et notre imagination.

 

Qu’est ce qui te plait en tant que YS ?

Je suis Bruxellois et peut être que ça m’aide, mais je me sens vraiment acteur dans le fonctionnement du métro que je prends depuis que je suis petit ! Je découvre des endroits insoupçonnés dans les stations où je passe quotidiennement.

Dans notre travail, on passe du micro au macro, c’est impressionnant ! Et surtout, on travaille pour le bien de tout le monde mais aussi de l’environnement. On fait beaucoup d’efforts pour que ça change.

Les transports en communs sont une grosse solution de déplacement qui n’obstruent pas, ou moins, les voies. Aujourd’hui je me bats pour quelque chose de local et pour quelque chose que ma famille, mes amis et mes proches utilisent, et ça c’est vraiment cool !

 

Serdar, tu as l’air très enthousiaste quand tu parles de ta mission !

Mon enthousiasme n’est pas venu en ces quelques mois de mission, ça fait 24 ans que j’utilise les transports en commun, et ça fait autant de temps que je veux qu’ils roulent mieux ! Je me suis battu pour rentrer dans ce programme, et je ne le regrette pas !  

 

Un mot pour un jeune chercheur d’emploi ?

Pour un jeune qui vient de finir l’école et qui ne sait pas dans quel domaine il veut se lancer, je lui conseille vraiment de venir à la STIB ! Ce programme permet d’avoir une vision très transversale de l’entreprise, qui est très grande, et surtout, s’il ne sait pas ce qu’il veut faire, cela lui permettra d’apprendre davantage. Au pire, s’il n’aime pas sa mission de huit mois, il en aura deux autres pour se faire une idée. Au mieux, il aime bien et postulera pour celle-ci !

Un candidat n’a jamais rien à perdre à postuler pour ce programme.

Plus de témoignages