Blandine , responsable de dépôt

Plus de témoignages

Blandine, peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

Je suis originaire de France où j’ai fait des études d’ingénieur industriel. J’ai eu l’opportunité d’effectuer mon stage de fin d’étude dans une usine de production de l’Oréal dans le nord de la France et j’ai été engagée avant même la fin de mes études. J’y ai fait toute ma carrière dans le milieu industriel avec des opérateurs et des techniciens dans 3 usines différentes : 2 dans le nord de la France et une au Brésil où je suis resté 4ans.

En France, j’étais d’abord responsable du service supply chain, gestion de l’approvisionnement, du planning et des nouveaux produits. Au Brésil, j’ai été responsable de production, donc de la gestion de tous les opérateurs, des techniciens et du planning, ce qui correspond plus a ce que je fais ici à la STIB.

Je suis arrivée en Belgique parce que j’ai suivi mon conjoint qui a été muté ici. Au début, je ne cherchais pas de travail, j’essayais de comprendre comment la Belgique fonctionne et ce qu’elle offre au niveau de l’emploi et ce qui pouvait correspondre à mes valeurs en terme d’écologie et d’environnement.

Je me suis vite rendue compte que trouver un emploi dans le monde industriel/production et écologique, ce n’était pas une mince affaire ! En cherchant, j’ai pensé aux transports en commun. Après avoir regardé plus attentivement sur le site, j’ai trouvé la fonction qui me correspondait !

 

Quelle est ta fonction à la STIB ?

Je suis responsable de dépôt au métro. C’est un dépôt de maintenance où travaillent +- 100 personnes sur la maintenance des véhicules en 3 shifts. Je suis notamment responsable des équipes, de l’organisation et des prises de décisions. En terme d’organisation, ça correspond à ce que j’ai déjà eu l’occasion de faire auparavant. Ce qui change à la STIB, c’est le produit ! On est au métro donc c’est beaucoup plus technique au niveau des connaissances des rames. Il est clair que je n’aurai jamais la connaissance des gens du terrain mais je suis là pour apprendre et pour prendre les décisions afin d’améliorer les conditions de travail et que tout se passe pour le mieux.

 

Tu es responsable de dépôt, mais également la seule femme dans ta hiérarchie !

Je savais que j’allais intégrer un monde très masculin. On me l’avait précisé durant les entretiens RH mais ça ne m’inquiétais pas vraiment. J’ai déjà travaillé dans des milieux assez masculins et tout s’est bien passé. Ce que j’appréhendais le plus, c’était la manière dont eux allaient m’accueillir. Ils n’avaient jamais été managé par une femme auparavant, mais cela ne pose pas de souci.

 

Tu te rends souvent sur le terrain ?

Je suis sur le terrain dès que j’en ai l’occasion, de jour comme de nuit. Il m’est nécessaire de voir ce qu’il s’y passe, poser des questions, résoudre les problèmes et prendre des décisions en lien avec ce qu’il se passe concrètement. Il arrive également qu’on me parle de chose technique que je ne connais pas, c’est une occasion pour aller voir mes collègues qualifiés pour apprendre et discuter.

 

Conseillerais-tu a quelqu’un de venir travailler à la STIB ?

Moi, le métier me convient totalement. Je retrouve le côté humain et le coté opérationnel. J’ai eu un super accueil, et certains détails ont fait la différences. Si on cherche un métier avec des challenges, je pense qu’il y a pleins de choses à faire à la STIB !

 

Plus de témoignages