Jérôme, Young Starter

Plus de témoignages

Jérôme, peux-tu nous parler de ton parcours scolaire ?

Je suis diplômé de l’ECAM en ingénieur industriel, avec une spécialisation en automatique. J’ai choisi de faire ces études parce c’est très polyvalent, il y a beaucoup de pratique, on touche vraiment à tout (mécanique, électricité, informatique,…).

 

C’est pour ça que tu as choisi le programme Young Starter ?

Oui, j’ai toujours aimé la polyvalence, et dans ce genre de programme, on peut choisir de faire la mission qui nous convient le mieux. Au départ, j’avais postulé dans des boites de consultance, mais j’ai fait mon choix et je ne le regrette pas !

 

Quelle image avais-tu de la STIB avant d’y arriver ?

Au départ, je n’y avais pas vraiment pensé… Mais quand je m’y suis intéressé de plus près et que j’ai cherché à en savoir plus, j’ai vite compris que l’image que l’on a en externe n’est pas du tout celle que l’on a lorsqu’on est interne ! On ne se rend pas compte du nombre de personnes et de la quantité de travail qu’il y a pour offrir un service de transport pareil.

 

Qu’est ce qui te plait le plus dans le programme Young Starter ?

Pleins de choses ! Notamment le fait de rencontrer beaucoup de personnes et d’élargir mon réseau. Parfois, je me rends compte que la vision de l’un peut être totalement différente d’un autre, de par leurs expériences par exemple. Et le plus intéressant, c’est de pouvoir partager ces différences avec eux. Les différentes missions et les projets sont vraiment chouettes, il y a toujours quelque chose à faire à la STIB !

 

Où en es-tu dans ton programme ?

J’en suis à ma troisième mission.

Ma première mission s’est déroulée au métro (Movement) au niveau de la direction. J’avais des projets, à faire seul ou en équipe, dans le but d’améliorer l’offre du métro. Par exemple, j’ai remis à jour les temps d’arrêt dans les stations des métros des lignes 2 et 6. Et ce qui est génial, c’est que l’on voit la mise en application de notre travail avec tout le résultat derrière !

Concernant ma deuxième mission, j'étais sur une étude d’un nouveau système de supervision pour le réseau tram. Il s’agit de remplacer l’ancien système de dispatching qui vieillit, par un nouveau. J'étais constamment à la recherche des besoins de tous les acteurs, ce qui fait que j'ai rencontré pas mal de personnes ! 

Actuellement, je viens de commencer ma nouvelle mission, au tram, qui consiste à entreprendre des projets d’amélioration au niveau de la Maintenance Engineering afin d’améliorer la fiabilité des trams et leur disponibilité. 

 

En tant que Young Starter, as-tu des avantages particuliers ?

On se sent toujours écouté et les gens apprécient quand quelqu’un nouveau arrive et propose de nouvelles idées. On a la chance de pouvoir aller à la découverte de nombreux métiers différents, tout en ayant un suivi et de nombreuses formations pour développer nos soft skills.

 

As-tu un message pour les jeunes chercheurs d’emploi ?

Il faut tester ce programme Young Starter ! C’est très chouette, on apprend de tout, c’est intéressant, on bouge partout, on agrandit son réseau, … Et pour un jeune qui ne sait pas encore dans quel domaine précis il veut travailler, c’est le top !

Plus de témoignages