Ludovic, chef d’équipe technique tram

Plus de témoignages

Ludovic, peux-tu nous parler de ton parcours professionnel au sein de la STIB ?

J’ai commencé à la STIB, il y a environ 10 ans, au matériel roulant tram à Ixelles en tant qu’agent de maintenance. Mon job consistait principalement à faire les entretiens mécaniques et les lavages des trams. 5 ans plus tard, j’ai eu l’opportunité d’évoluer en tant que chef d’équipe, c’est-à-dire gérer les agent.e.s de maintenance et la distribution du travail quotidien, ainsi que la communication avec le dispatching pour des interventions sur le réseau

Comment es-tu arrivé à la STIB ?

À l’époque, je terminais ma formation en électromécanique et l’un des membres du jury devant qui je devais présenter mon projet de fin d’étude faisait partie de la STIB. Il m’a proposé de faire un mois de stage dans son équipe. J’ai ensuite été engagé.

J’avais la volonté de travailler dans une branche peu connue et mettre en application mes connaissances en électromécanique ce qui sur un tram est inédit !

Quelles sont tes tâches quotidiennes ?

En tant que chef d’équipe, en arrivant, je dois évaluer la quantité et l'urgence du travail à effectuer et le dispatcher sur le nombre d’agents disponibles. Je dois également prévenir les accidents et gérer les risques en rappelant les éléments de sécurité. Je préfère que les agent.e.s me disent qu’ils ne sont pas familiarisés avec une tâche à effectuer afin de prévoir une formation ou un accompagnement. Il faut que les choses soient faites convenablement, dans les règles de l’art et en toute sécurité !

Quel est ton maître mot en tant que chef d’équipe ?

Pour moi, le plus important c’est que mes collègues arrivent avec leurs 10 doigts, et qu’ils rentrent chez eux avec 10 doigts ! Il faut également que le travail soit fait afin d’assurer la bonne mise à disposition des trams pour l'exploitation et le meilleur confort du client.

Est-ce que tu aimes ton job ?

Oui ! Il n’y a pas de routine, c’est un avantage !

Depuis bientôt 10 ans, je me lève à 4h du matin pour commencer le travail à 6h et je n’ai jamais trainé les pieds ! C’est une satisfaction indescriptible de se lever pour faire quelque chose qu’on aime. Je prends toujours autant de plaisir à exercer ma fonction car chaque journée est différente, il y a des interventions sur le réseau ce qui permet de sortir du bureau ou du dépôt.

De plus, le fait de pouvoir évoluer à la STIB est un avantage considérable. Ici, je suis passé d’agent de maintenance à chef d’équipe, et peu importe le niveau d’études, il y a des possibilités de pouvoir évoluer petit à petit horizontalement ou verticalement, c’est motivant !

Selon toi, quels sont les avantages de bosser à la STIB ?

J’ai un job exceptionnel ! Quand je raconte à mes proches, par exemple, que j’ai été en intervention sur le réseau pour soulever un tram et le remettre sur les rails, ça fait poser des questions ! Je ressens de la fierté de répondre à leurs questions et tenir ce genre de discussion.

Le fait que la mobilité interne soit aussi développée et bien vue dans l’entreprise est un avantage considérable. Il y a quelques temps, j’ai eu des problèmes personnels et j’ai été encadré tant par mes collègues que par les services Well-Being. Je n’ai pas eu à me plaindre depuis que j’ai commencé à la STIB. Je n’ai pas d’intérêt d’aller voir ailleurs car je ne vois pas un autre employeur qui pourrait me donner les mêmes perspectives d’évolution que la STIB m’offre.

A la STIB, il y a une variété d’emplois tellement diverses qu’il est impossible de ne pas y trouver son bonheur ! J’ai une formation en électromécanique et si j’ai un collègue qui a des compétences en pneumatique, on échange nos savoirs sans en être conscient. On a aussi bien un mélange de différentes cultures, que de connaissances, et c’est un atout ! Il faut utiliser nos différences pour construire quelque chose de plus grand ensemble ! 

Plus de témoignages