Plus de témoignages

Jean-Michel , Responsable des relations institutionnelles

Quel est votre parcours ?

J’ai une formation d’assistant social, mais je n’ai en réalité jamais travaillé comme assistant social. Ma formation initiale m’aide toutefois au quotidien dans mon travail, car c’est une formation polyvalente et pluridisciplinaire. J’ai commencé ma carrière professionnelle au sein d’Inter-Environnement Bruxelles, où j’ai exercé la fonction de Secrétaire Général jusqu’en 1996. J’ai ensuite été appelé au cabinet du ministre de l’environnement de la Région de Bruxelles-Capitale avant de rejoindre la STIB en 2004.

Comment êtes-vous arrivé à la STIB ?

J’ai toujours été en contact avec la STIB. Quand je travaillais à Inter-Environnement Bruxelles j’ai notamment collaboré avec la STIB sur un projet de communication environnementale, qui visait à inciter les gens à prendre les transports publics pour lutter contre la pollution. Plus tard, j’ai même eu l’occasion de faire partie du comité de gestion et du conseil d’administration de la société bruxelloise de transport public, en tant que Commissaire du Gouvernement. Il faut dire que j’ai toujours été intéressé par l’environnement, les transports publics et la Ville.

Lorsque j’ai été engagé, la STIB était en plein débat avec les pouvoirs locaux autour de la restructuration de son réseau bus et tram. L’entreprise avait besoin de quelqu’un pour les contacts avec les Communes et la Région et j’ai apporté mon réseau de contacts et mes compétences en matière d’urbanisme et de réseau urbain.

En quoi consiste votre travail ?

Je suis en contact avec les communes et la Région pour tous les projets de la STIB ou qui touchent la STIB. J’aide la direction générale à améliorer au quotidien les relations entre la STIB et les autorités communales. Je suis là pour être à l’écoute des préoccupations de chacun, je suis en quelque sorte « l’interface » entre les différents acteurs. J’analyse les attentes des uns et des autres, j’essaye de rassembler tout le monde et de trouver un consensus afin de faire évoluer et aboutir les différents projets. Ce n’est pas facile tous les jours ! Il faut essayer de faire émerger au final un projet cohérent, arriver à passer au-dessus des points de vue des uns et des autres pour construire quelque chose d’utile pour Bruxelles.

Quelles qualités faut-il pour faire votre travail ?

Il faut être assertif, avoir le sens du dialogue, croire en ce qu’on fait – être passionné par la Ville et les transports publics est un vrai atout en ce sens !

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

Etre rémunéré pour exercer un métier qui me passionne, même s’il est très prenant, c’est selon moi un vrai privilège! Et j’ai la chance de trouver à la STIB un environnement de travail dynamique et ouvert, avec plein de collaborateurs passionnés par ce qu’ils font et prêts à s’investir et se mobiliser pour des projets qui rendent service à la collectivité.

Afficher les offres d'emploi correspondantes

Haut de Page