Plus de témoignages

Nicolas , technicien au bureau d’études des voies

Quelle est votre fonction ?

Mon travail consiste à faire des études de voies en calcul, des dessins des voies, des dessins de plans mécaniques et des pièces, …

Pour le tram, je vais sur le terrain pour faire des contrôles de ce qui a déjà été fait et vérifier si le travail a été réalisé par rapport à ce qu’on a fourni comme plan.

Pour le métro, on s’occupe du 3e rail, c’est-à-dire le rail électrique. Mon travail est aussi manuel : on fait nos mesures, marquages, bien sûr ce n’est pas nous qui allons couper le rail et le changer, il y a toute des équipes techniques derrière pour ça.

J’aime beaucoup le rôle du technicien parce que c’est un rôle où on peut être au bureau, mais également aller sur le terrain pour y faire des études, dessiner, analyser, etc. C’est vraiment chouette parce que c’est assez diversifié, on ne fait pas toujours la même chose. Et le top, c’est qu’on nous donne les outils pour le faire le travail au mieux.

 

Des horaires qui varient ?

Mes horaires de travail changent, je peux travailler de journée comme de nuit.

Etant donné qu’on ne peut entrer dans les voies de métro qu’une fois qu’il n’y a plus d’électricité, notre temps est compté. De 22h à 1h, nous devons préparer le travail à faire lorsque l’électricité sera coupée dans le métro. Ensuite, le véritable travail pratique effectué sur les voies se fait entre 1h à 4h30 du matin. Donc, notre travail, c’est du travail intensif. Tout doit être fait en 3h30 de temps ! On n’a pas le choix !

Le travail de nuit n’est pas comparable au travail du jour, c’est super différent. Mais je trouve ça génial parce que chaque jour est un nouveau combat, un nouveau défi, il y a de nouvelles choses, et ça te pousse à faire les choses à fond !

 

Qu’aimez-vous à la STIB ?

Ici les gens sont vraiment liés et s’entraident vraiment énormément, c’est un avantage considérable. Ce qui m’a souvent choqué c’est qu’avant, il y avait vraiment une barrière entre dessinateur et ingénieur ; chacun avait son milieu. Tandis qu’ici, je vous défie de venir sur la plateforme ou je travaille et de me dire qui est l’ingénieur, le technicien ou le dessinateur. On travaille vraiment tous ensemble et on tente de collaborer entre nous, mais également entre les différents services. Et c’est ça qui m’a vraiment permis de m’épanouir et de prendre des responsabilités que l’on est moins habitué de prendre si on est cantonné dans son bureau bien spécifique et des tâches bien précises.

On nous donne vraiment beaucoup d’opportunité et d’indépendance et je trouve ça vraiment admirable, en tout cas une chose est sure : pour rien au monde je ne donnerais la place que j’ai aujourd’hui ! Avec les collègues, le travail, l’infrastructure que j’ai maintenant, je suis vraiment bien!

Et ce qui est génial, c’est que quand tu fais un métier technique à Bruxelles et que tu participes aux chantiers, tu vois directement ce que tu as fait sur le terrain ! C’est considérable.

Je conseille vraiment aux gens de venir travailler ici. D’ailleurs l’avantage ici, c’est qu’il n’y a pas qu’un seul service mais des centaines !

Afficher les offres d'emploi correspondantes

Haut de Page