Plus de témoignages

Sandrine , Signalétique

Signalétique

Comment êtes-vous arrivée à la STIB ?

J’ai postulé à la STIB par hasard. Lors des 25 ans du métro, j’ai eu l’occasion de  visiter les installations. Et j’ai découvert que l’entreprise possédait une imprimerie. Comme je suis diplômée en arts graphiques, j’ai déposé ma candidature. J’ai passé les tests, je les ai réussis et c’est ainsi que je suis entrée dans la société. 

En quoi consiste exactement votre fonction ?

Je gère une équipe de cinq personnes. Ensemble, nous nous occupons de produire la signalétique et les supports d’information destinés aux voyageurs. Mon travail est très varié : cela va de la production des grilles tarifaires aux schémas de lignes, en passant par les matricules apposés sur les véhicules ou encore les différents pictogrammes que le voyageur peut retrouver sur son trajet. Nous produisons également les plaques d’arrêt et nous imprimons les avis adressés aux voyageurs. 

Vous êtes la seule femme de votre service. C’est un atout ?

Je ne le vois pas de cette manière. Tout se passe très bien. On m’a toujours respectée dans mon travail. Et jamais, je n’ai ressenti cette situation de façon négative.

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre métier ?

Vu les délais à respecter, il faut être organisé. Il faut également avoir les connaissances techniques du métier. Mais également être orienté résultats et faire en sorte que le produit final se rapproche le plus près de ce qui nous est demandé.

Afficher les offres d'emploi correspondantes

Haut de Page