Plus de témoignages

Arnaud , Responsable du service Offre et Études

Responsable du service Offre et Études

Quel est votre parcours professionnel ?

Après mes études, j’ai travaillé durant deux ans dans une PME spécialisée en informatique. En 2003, j’ai envoyé une candidature spontanée à la STIB. J’ai été engagé au sein de l’équipe chargée de la définition et de la gestion de l’offre de transport. J’ai alors découvert les « coulisses » de l’entreprise. Je n’imaginais pas une telle diversité des métiers.  Cela m’a plu tout de suite. Aujourd’hui, je suis responsable des études et des adaptations de l’offre de transport.

Comment l’offre de transport est-elle définie ?

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Chaque augmentation de fréquence est le résultat d’un équilibre entre les besoins constatés sur le réseau, une enveloppe budgétaire définie, la disponibilité d’agents de conduite mais aussi des bus, trams ou métros. Nous devons également prévoir la répartition des différentes lignes dans chaque dépôt et prendre en compte la topologie du réseau bruxellois. Par exemple, en raison de l’étroitesse de certaines rues, certaines lignes de bus ne peuvent pas être exploitées par des bus articulés. C’est donc un vrai casse-tête, mais c’est aussi passionnant !

Prenez-vous en compte les recommandations des voyageurs ?

Bien évidemment. Les remarques et suggestions des utilisateurs du réseau sont une source d’informations précieuse. Les validations MOBIB, les observations de nos agents, ainsi que celles de statisticiens présents sur le réseau complètent ces données. Tous ces éléments nous permettent de faire correspondre au mieux l’offre de transport à la demande réelle. Tout cela, bien entendu, en tenant compte des moyens disponibles. Par exemple, dès ce mercredi, les fréquences de passage des lignes de bus 45 et 46 seront augmentées, notamment suite à des remarques pertinentes de clients auprès de notre Contact Centre.

Adaptez-vous les fréquences lors d’événements importants à Bruxelles ?

Lorsqu’il y a un match de football, un concert à Forest National… nous adaptons la desserte des lieux concernés. Par exemple, durant le festival Couleur Café, qui rassemble plus de 70.000 personnes, nous déployons un réseau spécial de 7 lignes, en plus du réseau Noctis, tous deux accessibles gratuitement pour les personnes disposant du pass du festival.

Quelles qualités faut-il avoir pour exercer votre métier ?

La première qualité est la créativité. Il faut trouver des solutions qui satisferont les clients et qui correspondent aux contraintes financières et matérielles. Bruxelles évolue beaucoup et de nombreux chantiers sont en cours. Qui dit chantier, dit souvent perturbation du trafic et donc, du réseau de la STIB. Actuellement, une dizaine de lignes subissent des perturbations importantes. Il faut donc être capable de définir des scénarios de déviation, en concertation avec l’équipe Prévision et Perturbation Trafic, ainsi qu’avec les entrepreneurs et adapter l’offre de transport. La réactivité est donc aussi un atout majeur.

Afficher les offres d'emploi correspondantes

Haut de Page